Réservation
en ligne
mercredi 27 mai
Meteo Paray-le-Monial

newsletter

Pour recevoir notre newsletter, laissez nous votre email.

  • Agenda
  • Concert Quatuor de l’Orchestre National de Lyon et Béatrice Berne - Salle des Boiseries

Concert Quatuor de l’Orchestre National de Lyon et Béatrice Berne - Salle des Boiseries

24 juin 2018

17h

Concert Quatuor de l’Orchestre National de Lyon et Béatrice Berne - Salle des Boiseries

Concert organisé par les Amis de la Musique du Charolais-Brionnais-Bourbonnais et l'office de tourisme de Paray-le-Monial.

Le quatuor de l'Orchestre National de Lyon et la clarinettiste Béatrice BERNE proposent un programme Weber-Brahms hautement émouvant : l'émotion candide mais à fleur de peau de Weber, et la grande passion romantique de Brahms. Les interprètes, qui travaillent ensemble quasiment quotidiennement au sein de l'orchestre, font preuve d'une rare connivence.

Tarif : 15 €
Tarif réduit : 10 € (adhérent office de tourisme)
Gratuit pour les - de 18 ans, minima sociaux et étudiants sur présentation d'un justificatif.
Réservation à l'office de tourisme de Paray-le-Monial ou en ligne.

Que serait un grand orchestre, collectivité guettée sans arrêt par la routine, sans la pratique de la musique de chambre, réunion d'individualités pour laquelle les compositeurs ont écrit souvent leurs plus belles pages ?

L'Orchestre National de Lyon est l'une des plus belles phalanges européennes. Son quatuor à cordes impressionne par son homogénéité, sa connivence, que seule une habitude quasi-quotidienne du travail en commun permet.
Béatrice BERNE, clarinettiste et compositeur, conquiert rapidement son auditoire par l'enthousiasme de son jeu, la facilité avec laquelle elle semble se jouer de tous les périls techniques, et son infinie musicalité.
Les deux œuvres inscrites au programme de ce concert sont de grands chefs-d'oeuvre, hautement émouvants.


Au programme :
Carl Maria von Weber,
quintette pour clarinette et quatuor à cordes, opus 34 en si bémol majeur (1815)


Johannes Brahms,
quintette pour clarinette et quatuor à cordes, opus 115 (1891)

Quatuor de l’Orchestre National de Lyon

Ces quatre musiciens titulaires de l'Orchestre National de Lyon ont un parcours musical lié naturellement à la programmation de l'orchestre dont ils font partie, allant de Beethoven à Tchaïkovski en passant par Ravel et Mahler. C'est dire que leur parcours personnel s'il peut paraître modeste n'est en réalité ici que l'expression de leur liberté et de leur implication dans de nombreuses formations de musiques de chambre.

SEBASTIEN PLAYS

Issu d'une famille de musiciens, il commence ses études musicales à l'âge de cinq ans. Après des premiers prix obtenus à Aulnay sous bois et à la Ville de Paris, il entre au Conservatoire de Genève dans la classe de Jean-Pierre Wallez. Il y obtient en 1997 un premier prix de Virtuosité. La même année, il est reçu à l'Orchestre National de Lyon. Sa passion pour la musique de chambre l'amène à explorer ce répertoire, du duo à l'octuor, en compagnie de ses collègues de l'ONL ou d'artistes invités.

HARUYO TSURUSAKI

Après les études à l'Université Nationale des beaux-arts et de la musique de Tokyo elle a travaillé avec Joseph Calvet et Gérard Poulet à Paris. Elle est violoniste au sein de l'Orchestre National de Lyon depuis 1978. Elle a fondé le Quatuor Florestan en 1987. Nombreux concerts en France, en Allemagne et au Japon. Elle donne des concerts de musique de chambre régulièrement dans le cadre de l'orchestre national de Lyon.

JEAN-BAPTISTE MAGNON

Né en 1978 à Lyon, fait des études musicales complètes, obtenant successivement des 1er prix de violon, d'alto, d'écriture et d'analyse au Conservatoire puis un 1er prix d'alto mention très bien à l'unanimité au Conservatoire National Supérieur de Musique. Il rentre ensuite en Cycle de perfectionnement tout en étudiant la composition et la direction d'orchestre. Très attiré par la musique de chambre, il fonde le quatuor Lecce, étudie avec des membres des quatuors Alban Berg et Hagen et rejoint le Quatuor de Lyon puis le Quatuor Johannes. Jean-Baptiste Magnon a été alto solo de l'Orchestre des Pays de Savoie de 2003 à 2014. Il intègre l'Orchestre National de Lyon en Janvier 2014.

VINCENT FALQUE

Il commence l'étude du violoncelle à Grenoble puis au Conservatoire de Bordeaux et à celui de Montpellier où il obtient une médaille d'or à l'unanimité. Il travaille alors avec Luis Claret à Barcelone et devient son assistant à l'Escola de musica de Barcelone où il étudie aussi la musique de chambre, en suivant notamment les masters-classes de Gyorgy Sebok. Il entre en 1980 à l'Orchestre National de Lyon. Il participe régulièrement à des masters-classes avec Bernard Greenhouse et se produit souvent en formation de musique de chambre.

BEATRICE BERNE

Clarinettiste, après ses prix de conservatoire, est récompensée parmi l'élite de son instrument lors de concours internationaux (Guérande,Vierzon, Bayreuth, Séville, Caltanisseta) et elle est parrainée par Michel Portal pour son prix Kiwanis. Comme soliste et interprète de musique de chambre, elle se produit avec de nombreux orchestres (Opéra de Lyon, Orchestre de chambre de Stuttgart, etc.), ensembles (Quatuor Danel, Quatuor d'Auvergne, etc.) et musiciens ( Serge Collot, Jean-Michel Bertelli, Laurent Martin, etc.) Passionnée de musique contemporaine, elle crée plusieurs œuvres (Ivan Jevtic, Peter Eötvos, Joseph Reveyron, Daniel Meier, Gilles Raynal, Jean Marc Jouve, Pascal de Montaigne, etc.) et réalise des concerts-spectacles (Chants Journaliers de Martine Chifflot-Comazzi avec la Compagnie Arcthéâtre, Dance in Progress avec Danse Actuelle, etc.) et des performances dans plusieurs festivals (Loire-Forez, Musiques Démesurées, Rencontres Contemporaines, etc.). Béatrice Berne est directrice de l'ensemble Kaïros impliquant des artistes comme Wilhelm Latchoumia, Luc Dedreuil, Vincent Lhermet, Virginie Pochon, Richard Damas, Brian Archinal, Jean-Marc Fessard, etc.). Martine Chifflot-Comazzi assure la direction artistique des incursions et créations théâtrales occasionnellement associées. Kaïros est à l'origine de commandes pour ensembles de clarinettes (Andy Emler, Xavier Alfieri, Jean-Marc Jouve), pour trio violoncelle, clarinette et piano avec le programme Intersections (Karl Naegelen), pour clarinette, accordéon et percussions, intitulé Fusion (Arthur Dairaine Adriavano, Jean-Marc Jouve, François Narboni, Jean-Claude Gengembre). Matti Murto composa Ilmatar(Visions du Kalevala) pour les Vents de Finlande, clarinette et accordéon (éditions Modus Musiikki). En 2014, un spectacle audacieux de théâtre musical pour soprano, Animalesques, écrit et mis en scène par Martine Chifflot-Comazzi, traite de la condition animale et intègre les compositions d'Hugues Dufourt et de Béatrice Berne (éditions Lemoine). En 2015, elle enregistre French Clarinet Exports, constitué de duos français écrit de 2008 à 2015 avec trois commandes faites à Lucien Guerinel, Christine Mennesson et Jean-Marc Jouve. Elle est souvent invitée à l'étranger et a effectué de nombreuses tournées (pays de l'Est, Turquie, Israël, Italie, Egypte, etc.) En 1991, elle eut l'honneur de donner un concert pour Jean Paul II à Castel Gondolfo filmé en direct par FR3. Après l'obtention d'une licence de musicologie, elle dirige une école de musique durant huit ans et, depuis 1996, elle est professeur titulaire de la classe de clarinette au Conservatoire National de Région de Clermont- Ferrand. Elle est sollicitée en tant que membre de commission DRAC et de jury pédagogique du ministère de la culture. Sa discographie s'accroît avec les Contes de Fées de Robert Schumann (Avril 2005, label Polymnie), American Music (mai 2003, label Polymnie), Musique Française avec Laurent Martin (octobre 2005, label Ligia Digital),qui reçoivent l'éloge de la critique. Parutions chez Arcane 17 : A tous vents/ Chants journaliers/ L'Apocalypse /Chemins de Broadway, Vents d'Irlande Chez Polymnie : Dédicaces à Béatrice Berne/ American Music/Contes de Fées (avec S.Collot) Chez Ligia Digital : Musique Française avec L. Martin Elle compose pour la musique de chambre, le théâtre et aussi le cinéma (Le Rêve de J. Settle et L'Inéffable de M. Chifflot). " Une clarinettiste à la présence scénique étonnante, à la fois forte personnalité musicale et virtuose. " P. VICARD