Online
Buchung
lundi 28 septembre
Meteo Paray-le-Monial

newsletter

Um unsere Newsletter zu empfangen, teilen Sie bitte Ihre e-Mailadresse mit.

  • Kalender
  • Exposition « Luminous » - Tour Saint-Nicolas

Exposition « Luminous » - Tour Saint-Nicolas

Du 18 juillet 2020 au 20 septembre 2020

Tous les jours de 10h à 12h30 et de 14h à 19h.

Exposition « Luminous » - Tour Saint-Nicolas

Depuis la première exposition de mosaïque organisée en 1998 par quelques passionnés, Paray-le-Monial est devenu la ville de référence pour l’art de la mosaïque contemporaine, en France et à l’étranger. Chaque été, la Maison de la Mosaïque contemporaine organise une exposition internationale hors les murs dans la tour Saint-Nicolas, ancienne église gothique du 16ème siècle en plein centre historique de Paray-le-Monial.

En 2020, pour la 23ème édition, c’est Elaine M Goodwin, mosaïste renommée, installée à Couches, en Saône-et-Loire, depuis 2016, qui est à l’honneur.

L’exposition présentera le travail de l’artiste durant
ces 20 dernières années :
- au premier étage les oeuvres de 2000 à 2015 créées dans son atelier d’Exeter, en Angleterre.
La palette est assourdie avec des tons gris argenté reflétant la lumière brumeuse du sud-ouest de l'Angleterre.
- au rez-de-chaussée les oeuvres réalisés de 2016 à 2020 dans son atelier de Couches.
Le déménagement en Bourgogne, où elle est tombée sous le charme d’une vaste maison dans laquelle elle a pu aménager atelier et galerie d’art, a introduit dans sa palette de riches couleurs.

Entrée libre.

Renseignements : 03 85 88 83 13 - contact,maisondelamosaique,org

  • Elaine m goodwin
  • Fragments of gold detail 2020 elaine m goodwin jpg

Elaine M Goodwin : de l’Angleterre à la Bourgogne

Artiste anglaise, Elaine M Goodwin a étudié au collège d'art et design d'Exeter, dans le Devon (Sud-ouest de l'Angleterre) vers les années 70. Ayant découvert dès 1974 les mosaïques antiques en Sicile puis en Italie, elle choisit la mosaïque comme mode d'expression . Dès lors, elle passe de longues périodes à visiter des sites antiques autour de la Méditerranée pour étudier les matériaux et les techniques de cet art qui n'est pas enseigné en Angleterre.


Elle peut ensuite chercher sa propre voie. Elle abandonne rapidement les thèmes figuratifs pour s'intéresser aux symboles : arbre, eau, porte..., avant d'abandonner toute référence picturale pour travailler des surfaces brisées, manipulées, inclinées, dont les tesselles composent une myriade de facettes de lumière : des surfaces de lumière pure.


Depuis 1994, elle est membre de l'AIMC, l'Association Internationale des Mosaïstes Contemporains basée à Ravenne, en Italie. Elle a été en 1999 la présidente fondatrice de BAMM, British Association for Modern Mosaic. Elle expose fréquemment dans les principales galeries à travers l'Europe et au-delà. Son travail a fait l'objet d'une rétrospective à Exeter, son pays natal, en 2019. Ses œuvres font partie de collections nationales et privées du monde entier.