Chapelle La Colombière

  • Chapiteau sculpté et peint
  • Détail de la mosaïque
  • Façade sobre
  • Fresque de l'abside en mosaïque
  • Le revers de façade
  • Vitraux du revers de façade

D’inspiration byzantine, la chapelle toute simple à l’extérieur s’enrichit à l’intérieur de mosaïques, de vitraux, de chapiteaux sculptés et peints ainsi que de sculptures offrant un décor foisonnant. En 2012, la chapelle a été inscrite à l’inventaire des Monuments Historiques.

Une chapelle jésuite

La chapelle fut construite par les jésuites dont la présence à Paray-le-Monial remonte à 1619, peu de temps après la béatification de Claude La Colombière en 1929. Directeur spirituel de Marguerite-Marie, Claude La Colombière fut canonisé en 1992, après la venue du pape Jean-Paul II.

  • Vitrailstclaudechapelcolomb

Un style hétéroclite

À l'intérieur de la chapelle, les ateliers Mauméjean ont réalisé les mosaïques et les vitraux. Durant 3 générations, la dynastie Mauméjean a développé l'art de la verrerie et de la mosaïque. Les vitraux représentent des scènes de la vie du Christ ainsi que plusieurs jésuites dont Ignace de Loyola fondateur de la Compagnie de jésus. On peut aussi voir saint Claude, représenté emprisonné lors de sa mission en Angleterre. Les mosaïques font preuves de beaucoup d'innovation. On voit apparaître des tesselles en verre poli et en matériaux permettant de beaux jeux de réflexion de la lumière. L'abside représente le Christ du sacré-Cœur entouré des jésuites et des visitandines. De part et d'autre de l'abside principale, deux grands saints de la Compagnie sont présentés : à gauche saint François-Régis, évangélisant les campagnes ; et à droite, saint François-Xavier évangélisant l'Asie. Le tabernacle et l'autel en marbre de Carrare sont eux aussi ornés de mosaïque. On peut noter l'impact du mouvement Art déco dans le décor ornant l'arrière de l'autel avec des formes géométriques imbriquées typiques de l'époque. Cette influence est aussi remarquable dans la ferronnerie des confessionnaux

  • Chapiteau chapelle de la colombiere

Les chapiteaux

Les chapiteaux sont l'œuvre de Henri Charlier. Ce peintre et sculpteur français (1883-1975) est considéré comme l'un des plus importants artistes chrétiens de l'entre-deux-guerres. Les chapiteaux en pierre de Bourgogne sont polychromes. Ils reposent sur des colonnes monolithes en marbre royal rouge de Rance (Belgique) et représentent des scènes de la vie du Christ.

Chemin de croix

Les sculptures du chemin de croix ont été réalisées par René Davoine (1888-1962), artiste ayant vécu et travaillé à Charolles. Après avoir passé son enfance en Argentine, l'artiste revient s'installer dans son village natal après la première guerre mondiale. Les commandes affluent et les réalisations se succèdent, marquées par la religion, les femmes mais également la guerre. Les nombreuses récompenses de cet artiste Art Déco au Salon des Artistes Français et sa place au sein des jurys à la fin de sa vie, attestent de son remarquable talent. Ses œuvres son actuellement conservées au Musée du Prieuré à Charolles. On lui doit aussi le Monument des Déportés situé à quelques pas de la chapelle.

Les reliques du saint

Deuxième lieu de pèlerinage après la chapelle de la visitation, on peut se recueillir devant sa châsse dorée du père présentée dans la chapelle nord. Le gisant a été conçu par l'orfèvre Amédée Cateland.

Langues parlées :

  • fr

Ouverture :

Ouverte toute l'année de 9h à 18h.

Tarifs :

Gratuit


situation et coordonnées

Chapelle La Colombière

Rue Pasteur
71600 PARAY-LE-MONIAL

Tél : 03 85 81 10 92 Envoyer un mail

Galerie média

  • Chapiteau sculpté et peint

    Chapiteau sculpté et peint

     
  • Détail de la mosaïque

    Détail de la mosaïque

     
  • Façade sobre

    Façade sobre

     
  • Fresque de l'abside en mosaïque

    Fresque de l'abside en mosaïque

     
  • Le revers de façade

    Le revers de façade

     
  • Vitraux du revers de façade

    Vitraux du revers de façade