Saint-Nicolas Tower

Ancienne église, aujourd’hui lieu d’exposition

Saint-Nicolas Tower

A former parish church consecrated in 1535, the architecture was enhanced by a massive bell tower by 1549. The turret, a corbelled tower at the point of the gable, is dated 1658. The building was reduced to its current size in the 19th century with the removal of the apse and side chapels. It was the installation of the clock, declared to be of public use, which prevented the destruction of the tower.
Worship in the church ended with the Revolution, at the moment when the church of the monks (the current basilica) became the parish church. Over time the building has known various functions such as a prison, guard room or municipal house. Today it is used for exhibitions.


  • Tour s n

Une simple succrusale

C'est au début du XVIe siècle que l'église Saint-Nicolas, succursale de l'église paroissiale Notre-Dame située dans le cimetière sur la colline des Grainetières, est édifiée au cœur du centre historique. Elle fut construite en remplacement d'une chapelle portant le même vocable. L'ancienne chapelle devait être située dans l'actuelle petite rue de l'hôpital et fut brûlée au cours d'une période troublée.

Architecture du XVIe et XVIIe siècles

Bâti dès 1531, ce nouveau sanctuaire fut ouvert au culte en 1535. Dès lors le mépart lui est rattaché : cette société de prêtres tous issus de familles de Paray-le-Monial avait pour but d'assurer les offices à l'église Saint-Nicolas et dans les bourgs voisins.À cette époque, l'édifice cultuel est situé au cœur de la ville : autour se déroule le marché où les denrées les plus diverses foisonnent, les halles de la draperie sont situées à proximité.Le clocher actuel est une reconstruction tardive, datée de la fin du XVIIe siècle. L'architecture employée à sa construction reflète une architecture de la fin du gothique et du début de la Renaissance. On retrouve l'utilisation de la voûte d'ogive associé à un appareillage sobre.

  • 23 0406 tour st nicolas cote est cim editeur

Diverses utilisations après la Révolution

C'est en 1792 que le culte est supprimé à Saint-Nicolas. Dès lors, l'édifice devient civil. En 1861, le bâtiment est l'objet de remaniements : les chapelles latérales et le chevet sont alors détruits. On y ajouta aussi un escalier à doubles volets permettant d'accéder à une partie supérieure.


Cet escalier néogothique a été conçu après le passage de l'architecte Millet sur les plans de l'architecte des monuments historiques de l'époque Semelsheim. Cet escalier fut détruit en 1973 lors des travaux d'embellissement réalisés à l'occasion de la commémoration du millénaire de Paray-le-Monial


C'est l'installation de l'horloge qui, déclarée d'utilité publique, évita la destruction de la tour.On peut découvrir à l'intérieur un bel escalier en bois qui appartenait au Carmel.

  • Expo 1

Un lieu d'exposition

Après avoir été successivement halle aux grains, maison commune, puis lieu de justice, l'ancienne église Saint-Nicolas est aujourd'hui un espace d'exposition. Des expositions s'y déroulent régulièrement tout au long de l'année.


On peut notamment noté l'exposition annuelle et internationale de mosaïque contemporaine organisée chaque été par l'association M comme Mosaïque.

Location and contact

Saint-Nicolas Tower

Place de l'Hôtel de ville
71600 PARAY-LE-MONIAL

Gallery

  • Tour Saint-Nicolas - Carte postale avant 1973

    Tour Saint-Nicolas - Carte postale avant 1973

     
  • Tour Saint-Nicolas, soleil couchant

    Tour Saint-Nicolas, soleil couchant

     
  • Tour Saint-Nicolas

    Tour Saint-Nicolas

     
  • Tour Saint-Nicolas

    Tour Saint-Nicolas

     
  • Tour Saint-Nicolas

    Tour Saint-Nicolas

     
  • Tour Saint-Nicolas

    Tour Saint-Nicolas

     
  • Tour Saint-Nicolas

    Tour Saint-Nicolas