Réservation
en ligne
dimanche 26 juin
Meteo Paray-le-Monial

newsletter

Pour recevoir notre newsletter, laissez nous votre email.

Envie d'un week-end à 2 ?

Envie d'un week-end à 2 ?

Cette pause, au coeur du Charolais-Brionnais, vous invite à découvrir tout en douceur un patrimoine millénaire et des paysages de bocage candidats à l'Unesco.

A vélo électrique, le monde qui vous entoure se révèle différemment et les églises romanes se dévoilent telles des petits trésors cachés.

Découvrez le week-end de Clara et Tom.


  • Musée du Hiéron

    Musée du Hiéron

Avec l'arrivée des beaux jours, une envie d'escapade se fait sentir. Alors pourquoi ne pas profiter d'un week-end à deux au cœur du Charolais-Brionnais. Il réunit toutes nos attentes : patrimoine, gastronomie, nature mais aussi le côté sportif !


J'ai oublié de me présenter, je suis Clara et mon "Jules" c'est Tom. Nous avons choisi de poser nos valises à Paray-le-Monial.


Commençons la découverte par l'incontournable et majestueuse basilique du Sacré-Coeur. Dès la porte d'entrée, nous sommes émerveillés par la richesse architecturale de ce chef-oeuvre d'art roman.


Saviez-vous que c'est l'un des édifices les plus aboutis de l'art roman clunisien ? Petit conseil, levez les yeux les voûtes sont absolument splendides.


Pour poursuivre sur l'art roman, nous prenons la direction du musée du Hiéron. En effet, il abrite le tympan du Prieuré d'Anzy-le-Duc datant du 12e siècle et classé monument historique.

Nous avons également admiré les nombreuses autres œuvres qu'il offre et nous sommes restés sans voix devant la Via Vitae un joyaux haut de 3 mètres. On pourrait en faire des bagues avec ses 288 diamants, ça me laisse rêveuse...


  • Hôtel de ville : Maison Jayet

    Hôtel de ville : Maison Jayet

Les cloches sonnent et annoncent l'heure du déjeuner. Profitons de cette journée ensoleillée pour déguster les mets typiques de la région. Nos choix se porteront sur la viande charolaise sans oublier la note sucrée avec une généreuse part de cacou.


Suite à ce délicieux repas, nous décidons de faire une balade dans le centre-ville. Mais, quelle est cette tour dont j'aperçois le clocher au loin ?


Par le détour de quelques rues, nous voici arrivés devant la tour Saint-Nicolas. Nous apprenons que cette ancienne église fut sauvée de sa destruction grâce à la fonction d'utilité publique de son horloge. Le reflet du soleil sur ses pierres dorées lui donne tout son charme.


Juste à côté, l'hôtel de ville. Sa façade nous interpelle. Quels sont toutes ces sculptures et ornements ? Nous gardons un peu de mystère...


Après une petite pause dans un bar à miel où une agréable odeur de pain d'épices flotte dans l'air, nous profitons des derniers rayons de soleil au bord de la Bourbince et du canal du Centre grâce aux voies aménagées. Le reflet de la lumière sur les feuilles et l'eau laisse un sentiment de sérénité. Nous nous arrêtons un instant sur un banc, l'un contre l'autre, pour profiter de la vue tout en sentant la chaleur du soleil sur notre peau.


Pour le dîner, Tom a choisi le restaurant l'Evidence. Un cadre magnifique et une cuisine qui éveille les papilles. Nous regagnons ensuite notre chambre d'hôtes dont le nom, le Clos des Etoiles, est emprunt de poésie et d'histoire. En effet, nous apprenons que ce bâtiment fut construit en 1907 par Victor Burtin, un grand chef qui obtenu 3 étoiles au guide Michelin.

En ce deuxième jour, nous voici en forme pour une journée plus sportive ! Après un coup d'œil sur la météo, nous sommes prêts à enfourcher nos vélos électriques (préalablement réservés à l'Office de Tourisme). Nous avons entendu dire que de jolies églises romanes rayonnent autour de Paray-le-Monial.


Grâce aux précieux conseils de l'Office de Tourisme, nous prenons la direction de Versaugues, Montceaux l'Etoile avec le remarquable portail de son église et sa vue imprenable sur le Charolais-Brionnais avant d'arriver à Anzy-le-Duc. L'église avec son clocher octogonal et ses nombreux décors sculptés, est vraiment exceptionnel. Mais attention, nous avons appris que l'intérieur serait fermé cette année pour restauration.


Au détour des bocages, paysages typiques du Charolais-Brionnais, nous décidons de faire une pause pique-nique. C'est l'occasion de goûter d'autres spécialités comme le saucisson sec de bœuf Charolais ainsi que le fromage de chèvre Charolais AOP accompagné d'une belle tranche de pain aux noix. Le chant des oiseaux enchantent notre déjeuner avec leurs douces mélodies. Sauriez-vous en reconnaître ? Il me semble entendre le pinson-des-arbres.


Nous repartons pour atteindre Marcigny où l'on peut également découvrir le musée de la Tour du Moulin ou encore le musée de la voiture à cheval, puis l'église de Baugy avec ses décors peints.


Passionnés de faune et flore, une petite halte au marais de Montceaux l'Etoile se dessine. Les différentes plateformes et points de vue aménagés nous dévoilent la biodiversité de ce site naturel sensible.


Encore quelques coups de pédales et nous sommes de retour à Paray-le-Monial. Après ces deux jours, il est temps de faire les valises, de jolis souvenirs en tête.

  • Balade à vélo

    Balade à vélo